618

Le système Fibonacci

systeme fibonacci

La suite de Fibonacci est une suite de nombres qui a été découverte au 13e siècle par le mathématicien italien Fibonacci. Populaire et appréciée par les amateurs de probabilités et de jeux, elle a servi à concevoir une stratégie de jeu de roulette bien particulière : le système de Fibonacci.

Le système de Fibonacci à la roulette

Dans la suite de Fibonacci, chaque nombre est égal à la somme des 2 nombres consécutifs qui le précèdent. Si l’on considère que 0 est le point de départ, on a donc : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, etc. Le système de Fibonacci appliqué à la roulette consiste simplement à définir le montant de son prochain pari en respectant les règles de la suite de Fibonacci.

Principe d’utilisation de la méthode

Il est conseillé de commencer la partie en misant une petite somme d’argent sur un nombre pair ou impair. Ensuite, on définit le montant de la mise suivante en appliquant la règle de Fibonacci tant que la partie est perdante. Toutefois, dès qu’une partie de jeu est gagnante, la stratégie de jeu change : on recule de 2 séquences dans la suite de Fibonacci pour trouver le nouveau montant à investir.

En résumé, ce n’est guère compliqué. Tant qu’on perd, on fait la somme des 2 dernières mises pour connaitre la valeur de la suivante. Dès qu’on gagne, on raye les 2 derniers nombres de la séquence, et on reprend la mise à partir du nombre qui occupe alors la dernière position de la séquence.

Exemple d’application

X commence une partie de roulette en misant 2 € sur un nombre rouge ou noir (les nombres pairs sont noirs, les nombres impairs rouges). Le premier nombre de sa séquence de Fibonacci est donc le chiffre 2, et sa séquence de Fibonacci sera 0, 2, 2, 4, 6, 10, 16, etc.

  • 1er tour de jeu : X perd. Il mise donc de nouveau 0 + 2 € = 2 €
  • 2e tour de jeu : X perd encore. Sa mise pour la partie suivante sera 2 € + 2 € = 4 €
  • 3e tour de jeu : X perd toujours. La nouvelle mise est 2 € + 4 € = 6 €
  • 4e tour de jeu : X gagne. La séquence de Fibonacci est interrompue au niveau du 6. Pour connaitre la valeur de sa nouvelle mise, X doit rayer le 6 et le 4. Il recommence donc à miser à partir du « 2 » qui se trouve en 3e position dans la séquence, ce qui veut dire que la valeur de sa mise est de 2 € au 5e tour. S’il perd au 6e tour, la mise suivante sera alors de 4 €.

En définitive, X a investi 2 + 4 + 6 = 12 € pour gagner 6 € au 4e tour de jeu. Il n’a donc perdu que 6 € pour cette période de jeu.

Ce système est-il réellement avantageux ?

Le but du système de Fibonacci est de réguler le montant des mises et de limiter les pertes au jeu de roulette. Toutefois, il n’est bénéfique que lorsque le joueur effectue de petites mises et ne perd pas plus de 5 tours de suite avant de gagner au moins une fois. Au-delà, l’avantage du système sera effacé par l’importance des mises perdues.

Pour conclure, le système de Fibonacci à la roulette, décrit dans cet article, n’est pas une méthode infaillible, mais on peut l’utiliser de temps à autre pour suivre ses paris et éviter de dépasser certaines limites.